• Consulter le sujet - Nouvelle salve des 9 d'Albert Lougon

Nouvelle salve des 9 d'Albert Lougon

Nouvelle salve des 9 d'Albert Lougon

Message par BERTHAUT-CLARAC le 06 Décembre 2010 23:01

L'équipe des 9 d'Albert Lougon et Catherine Decelle posent à nos "naufragés volontaires"* une nouvelle série de questions.
Amitiés
Sébastien BC

* Alain Bombard, médecin, biologiste, homme politique, a prouvé que la survie lors de naufrages était possible même dans le dénuement le plus complet. Selon lui c'est surtout le désespoir qui tuait les naufragés. Il a écrit l'ouvrage "Naufragé Volontaire" (ed. Editions de Paris, 1953).

Bonjour tout le monde

D'abord, vous avez un grand merci pour les réponses rapides aux dernières questions.

En voilà d'autres, ... mais pas trop !!

- avez-vous trouvé des traces de vêtements ?

- est-ce qu'il pourrait y avoir des pièces réservées aux femmes et d'autres aux hommes ?

- comment baptiser-vous les objets ?

- est-ce qu'un bâtiment aurait pu être dédié aux ancêtres ?

- est-ce que le mur refait aurait pu être détruit par un cyclone ?

- est-ce que les vagues ont déjà recouverts l'île entièrement ?

- ça ne fait pas trop mal au coeur de recouvrir tout ce que vous avez eu tant de peine à dégager ?

Voilà pour cette fois, et sans doute les dernières séries de questions pendant que vous êtes sur l'île.
Bon travail à tous et à bientôt.

L'équipe des 9
BERTHAUT-CLARAC
 
Message(s) : 41
Inscription : 23 Avril 2004 13:15

Re: Nouvelle salve des 9 d'Albert Lougon

Message par BERTHAUT-CLARAC le 07 Décembre 2010 22:29

Merci encore de vos questions alors que le terme de notre travail se profile à l’horizon.

Voici nos réponses à vos questions.

Vêtements.
Non nous n’avons rien trouvé, sauf que nous savons qu’à la fin les femmes étaient vêtues de pagnes fabriqués à l’aide de plumes tissées.

Pièces réservées
Peut-être, mais notre travail ne permet pas de le savoir. Sur quels indices déterminer cette différence.

Baptême des objets
Les objets reçoivent un n° qui cette année est T10. PH5. n° d’ordre
T10 signifie Tromelin 2010 et permet de distinguer les objets par année de découverte.
PH5 pour point haut n°5 qui est la désignation du lieu d’habitat des naufragés (c’est le cinquième qui a été fouillé en 2006)
Le n° d’ordre est un n° à courir.
Les objets reçoivent un nom en fonction de leur usage. Parfois ils ne sont pas identifié et ils sont décrits comme tels.

Ancêtres
C’est possible mais là aussi difficile à déterminé à partir des traces matérielles.

Réfection des murs
Il est très probable que les murs aient été endommagés à l’occasion du passage de cyclones, c’est probablement la cause des réaménagements que nous avons observés.

Vagues recouvrant l’île
Il est peu probable que l’île soit entièrement recouverte, mais en fonction de l’orientation des vents pendant le passage d’un cyclone dans le voisinage, certaines parties peuvent être partiellement submergées. Les observations effectuées en 2008 par Nick Marriner, un géomorphologue, ont montré que le site d’habitat a été partiellement submergé.

Recouvrement
Cela fait toujours une impression bizarre de recouvrir ce que nous avons dégagé avec tant de peine, et surtout de recouvrir des vestiges aussi évocateurs du drame qui s’est déroulé à cet endroit. Mais c’est le prix à payer pour conserver ces vestiges en l’état. Les laisser à ciel ouvert, c’est les vouer à une destruction certaine, dans la mesure ou les murs n’ont pas de mortier pour les maintenir.

Puisqu’il s’agit probablement des dernières questions de votre classe, nous vous disons à tous un grand merci pour votre intérêt et pour votre curiosité.

Max et toute l’équipe de fouille.
BERTHAUT-CLARAC
 
Message(s) : 41
Inscription : 23 Avril 2004 13:15


Retour vers Esclaves oubliés - L'Utile - Mission 2010

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)