• Consulter le sujet - Recherche sur les balanciers

Recherche sur les balanciers

Une information spécifique, une demande particulière, ce sujet est dédié à cela.

Modérateurs : veccella, Administrateurs

Recherche sur les balanciers

Message par fabrice c le 21 Juillet 2009 13:57

bonjour.
Je n'ai aucune compétence en architecture navale, et tatonne donc sur le sujet suivant, de la manière la plus traditionnelle possible : l'empirisme et l'observation.

Je suis kayakiste de mer, et suis intéressé par les pirogues.
En mettant cela bout à bout, je me suis demandé s'il serait possible de fixer un balancier sur un kayak, et de le manoeuvrer assis sur le pont arrière, les pieds dans l'hiloire.
Le but étant de comprendre le fonctionnement de ces balanciers.

Le kayak est un modèle de mer, classique, à fond en U élargi. Peut-être pas la forme idéale ?
Mes bras sont de simples tasseaux de bois, et j'ai testé deux configurations de flotteur :

1) Tube de pvc assez long (4m pour un kayak de 5m), donc surface mouillée ronde.
2) pain de mousse de 2m taillé pour faire une surface mouillée en V profond.

Et bien quels que soient les réglages (flotteur parrallèle à l'axe de marche, flotteur plus près devant, flotteur plus près derrière ...) et quelle que soit la forme du flotteur, j'obtiens une forte rotation du coté du balancier (si le flotteur est à gauche, le bateau vire naturellement fortement à gauche, au point de devenir difficile à faire tourner à droite)
La seule amélioration se produit lorsque je cale les bras afin que le bateau penche nettement vers son flotteur (il gite vers le flotteur).

Ce comportement est-il normal ? Existe t-il un moyen de le corriger ? Si oui, bien sûr, j'aimerais bien savoir comment ....

Merci pour tout commentaire constructif qui m'aidera à comprendre la dynamique d'une embarcation à balancier.
fabrice c
 
Message(s) : 2
Inscription : 21 Juillet 2009 13:45

Re: recherche sur les balanciers

Message par veccella le 22 Juillet 2009 08:10

Fabrice,
En premier bienvenue sur le Forum du GRAN et merci ce l’intérêt que vous portez à nos travaux.

Votre question sur le balancier est très intéressante et je ne pense pas que l’on puisse trouver la solution par de complexes calculs faits par un ordinateur. Je pense aussi que l’empirisme et l’observation est une bonne méthode pour ce genre de problème.

Nous avons travaillé sur les pirogues « traditionnelles » de Raivavae (archipels des Australes en Polynésie française) et quand nous demandions pourquoi le balancier à droite ou à gauche, le poids des traditions était toujours très fort.

La pirogue à balancier est le sport numéro un en Polynésie française. Le balancier est systématiquement à gauche. Il faut savoir que les kayaks (une place) font aussi partie du paysage nautique localement. Pour votre information, ils sont plus rapides que les pirogues (une place). Si vous habitez la région de Toulon, vous devez avoir la possibilité de voir des pirogues car il existe des clubs de ce sport polynésien.

Les pirogues traditionnelles (pêche) sont en U mais celles sportives sont rondes dessous, sans bouchain marqué.

Le flotteur est une forme cylindrique pour les pirogues une place et de forme plus complexe pour les 6 places. Pour celles de pêche c’est une branche d’un arbre au bois léger : le purau (Hibiscus tiliaceus L.) qui peut atteindre 20 cm. Je n’ai pas en tête la longueur d’un flotteur de course mais il me semble plus petit en proportion que celles que vous donnez. Pour les pirogues de pêche (et souvent motorisée) il est de la quasi longueur de la pirogue, il part de l’avant et se termine quelques dizaines de centimètres après la traverse arrière. Sur les pirogues de courses les traverses sont rigides mais les liaisons se font avec de la chambre à air, ce qui doit donner une certaine flexibilité à l’ensemble. Je parle de cette souplesse car si effectivement la traverse avant des pirogues de pêche sont rigides car faites avec une branche de forte section ou un « planche » avec courbe et contre courbe, la traverse arrière est réalisée avec une branche de section inférieure et souple. C’est un « amortisseur » de vagues. La liaison avant entre la traverse et le flotteur est elle aussi souple par sa réalisation avec de fines tiges de bois ou métalliques.

L’écartement du balancier est d’environ 1.80 mètres pour la pêche et le flotteur n’est pas parallèle à la coque. Il n’est pas sur le même plan horizontal mais plus haut. Une pirogue au sol penche naturellement vers son balancier.

Sur le forum à la rubrique
« Exposition 2004 :: Va'a, la pirogue polynésienne »
et dans la partie :
« Construction d’un balancier »
vous trouverez peut-être d’autres éléments de réponse. Je vais demander à Patrick qui a équipé sa pirogue d’un balancier qui vient de Tahiti d’apporter son avis à partir de son expérience.

Je ne sais pas si ma réponse vous permet d’avancer dans votre recherche mais je reste à votre disposition pour creuser le sujet.
Cordialement,
Robert Veccella
Archéologue responsable de l’antenne du GRAN à Tahiti

PS : je vous recommande 2 ouvrages qui sont les références dans le domaine des pirogues :

Tommy Holmes
The Hawaiian Canoe
An Editions Limited Book
Honolulu 1996

Va’a, la pirogue polynésienne
Collectif
Au vent des Iles
Tahiti 2008
veccella
 
Message(s) : 269
Inscription : 16 Juillet 2004 01:33

Re: Recherche sur les balanciers

Message par fabrice c le 22 Juillet 2009 09:06

Merci pour cette réponse rapide et très précise.
Le choix d'une grande longueur de flotteur m'a été dictée par le fait que je ne disposais que d'un tube relativement petit (100 mm de diamètre), et qu'il fallait bien garder un minimum de volume de flottaison.
Ayant déjà vu des photos de pirogues appuyées sur une branche d'arbre, j'ai tenté de reproduire - modernisé - une idée similaire.

Mes premiers essais ayant été orientés vers le maintien à plat de l'embarcation, un vieux réflexe de voile ...
je vais - à la lecture de votre réponse - m'orienter vers un callage des bras pour un appui plus franc sur le flotteur.
A première vue, il me semble d'ailleurs que j'ai tout intérêt à abandonner le flotteur "sculpté" en V, dont la surface mouillée est très importante, pour miser sur le tube, qui est un bien meilleur compromis pour limiter la trainée dans l'eau. Surtout s'il est long.
Les trimarans de compétition ont des flotteurs très fins par rapport à la structure, et pratiquement de la longueur de la coque centrale.
Je retiens aussi votre précision sur la souplesse du bras arrière, il faut que je travaille dessus.

Par contre je suis surpris par votre constat : les kayaks seraient plus rapide ? (à "moteur" égal, s'entend : 1 pour 1)
fabrice c
 
Message(s) : 2
Inscription : 21 Juillet 2009 13:45

Re: Recherche sur les balanciers

Message par veccella le 22 Juillet 2009 10:24

Effectivement, les kayaks (une place) sont plus rapides que les pirogues (une place). Il doit y avoir des réponses dans la technique de propulsion, la glisse et dans la forme de des embarcations. A vérifier auprès des spécialistes de ces sports.
veccella
 
Message(s) : 269
Inscription : 16 Juillet 2004 01:33


Retour vers Contacter le GRAN pour informations

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité